2

Développement durable : le zéro émission tour fait escale à Jurançon

Jurançon.fr | 12.06.2012 | 15:49:01 . Mis à jour le 12.06.2012 | Consulté 2854 fois

Vianney Bureau avec le scooter électrique qui lui permet d'effectuer son périple : 4000 km en 32 étapes. 

Le Zéro émission tour : c'est de ce nom qui sonne comme un slogan que Vianney Bureau a baptisé son périple en scooter électrique. Le jeune parisien de 21 ans, né à Pau, a entamé une drôle d'entreprise, le 1er juin au départ de la capitale. Un tour de France à bord d'un scooter électrique Govecs, à travers 32 étapes de 130 km en moyenne, le tout sans assistance et avec, en poche, seulement 10 euros par jour. En faisant ça, j'ai deux buts personnels. Le premier est de voir la France, d'aller à la rencontre de ses régions et des gens qui y vivent. Le second est plus militant : j'avais envie de promouvoir cette mobilité durable, de parler de l'électrique et de sensibiliser les personnes que je rencontre. 

Aventure incongrue

Ce double objectif vient se colorer d'un challenge quotidien : celui d'effectuer les 130 km de l'étape avec un scooter qui dispose de 80 à 100 km d'autonomie. Vianney frappe à la porte des habitants des villes et villages traversés, sollicitant leur aide pour recharger ses batteries, deux fois par jour. Et la méthode est immuable : J'attends d'être à plat et puis je marche en poussant le scooter jusqu'à la prochaine habitation. Je frappe ensuite à la porte et demande à recharger ma batterie. Ce premier contact, souvent noué dans la méfiance, évolue la plupart du temps vers un dialogue intéressant, voir même une invitation à dîner ou à dormir. Même si Vianney ne cherche pas à profiter de l'hospitalité d'autrui et qu'il dort en général dehors, sous des abris de fortune, avec sac de couchage et tapis de sol. Une plongée dans des France diverses : tant riches que pauvres, paysannes que citadines... Une aventure incongrue et originale que le jeune homme a eu l'idée de mettre en place après avoir travaillé sur le stand de Govecs lors d'un salon : le fabricant allemand lui a prêté le véhicule avec quelques contreparties en échange. Je devais faire étape chez 5 ou 6 professionnels du secteur et répondre à toutes les interviews que l'on me demandait. Rien de très contraignant. A Jurançon, Vianney a fait étape dans le magasin de Florian Blangy, gérant d'Autelis France, qui vend et loue des scooters électriques et vélos à assistance électrique (voir le magazine "Vivre Jurançon" N°9, page 8).
Le jeune homme est ensuite reparti sous la pluie, pour la suite de son périple via Toulouse, Montpellier, Aix-en-Provence, Nice, l'Italie, la Suisse, Dijon, pour revenir à son point de départ le 2 juillet. Après quelques jours de repos, un autre de ses projets devrait se réaliser : l'Inde à pied pendant deux mois, toujours en solitaire.

Le chiffre.- 20 euros

C'est ce qu'aura coûté en électricité le périple de 4000 km. Soit 0,005 euros du km. 

Pour suivre le périple de Vianney : rendez-vous sur la page Facebook du Zéro émission tour. 

Votre vote: Aucun(e) | Moyenne: 5 (2 votes)
2

Commentaires

  • Florian (non vérifié)

    mar, 12/06/2012 - 16:04

    Un grand encouragement à Vianney avec qui nous avons pu échanger de façon très conviviale!!
    Bonne route!
    Florian

  • Zeltron (non vérifié)

    mer, 13/06/2012 - 14:12

    Après l'annonce du diesel cancérigène et avant le tour de l'essence, ce "zéro émission tour" est la démonstration qu'une alternative aux moteurs à explosion existe déjà et qu'elle est performante. Allez, tous chez Autelis à Jurançon pour s'équiper en 2 roues électriques ! ! ! Et ça, c'est bon pour la planète !

Laisser un commentaire